Etre Hypersensible

La sensibilité se développe chez celui qui sait diminuer la quantité et augmenter la qualité

OMRAAM MIKHAEL AIVANHOV

J’ai passé une bonne partie de ma jeune vie terrestre à me sentir décalée, à essayer de me confondre dans la masse, à être capable de souligner des détails que personne ne voyait, a vivre avec une charge mentale parfois étouffante, à avoir une logique assez atypique et à traverser des tempêtes émotionnelles importantes. 

C’est seulement à l’âge de 23 ans que j’ai mis un mot sur tout ça : l’hypersensibilité.
C’est l’objet de cet article, je te souhaite une belle lecture 🥰

Qu’est ce que l’hypersensibilité ? 

Selon plusieurs sources, une personne sur cinq serait hypersensible. Mais il y en a sans doute plus. Car en France, il y a encore beaucoup de tabou autour de ce sujet et que certaines personnes sont diagnostiquées dépressives sans prendre en compte la singularité qu’est l’hypersensibilité. Fort heureusement, tout cela est en train de bouger ! 

Et pour cause le médecin psychiatre suisse Carl Gustav Jung, pionnier de la psychologie des profondeurs, était lui même très sensible. Il a été le premier à parler d’une certaine forme d’hypersensibilité dans ses écrits et a déclaré que l’hypersensibilité est un caractère enrichissant. 

Il y a plusieurs catégorie d’hypersensibilité : 

  • Les personnes très sensibles physiquement dont au moins 2 ou 3 sens (vue, odorat, ouïe, goût, toucher) ont un degrés de sensibilité élevé. 
  • Les personnes très sensibles émotionnellement qui sont facilement touchées ou bouleversées par un geste, un mot, une critique et sont empathiques. 
  • Les personnes ultra-sensibles qui font preuve d’une empathie plus élevée que la moyenne, elles ressentent les émotions des autres, leurs angoisses, leurs souffrances, leurs stress, mais aussi l’ambiance d’un lieu, d’une pièce et en absorbent l’énergie et les émotions 

Tous les spécialistes de l’hypersensibilité ont un avis commun : l’hypersensibilité n’est pas à considérer comme une pathologie, une psychopathologie ou une maladie. 

L’origine de l’hypersensibilité varie en fonction des chercheurs :

  • Il y en a qui pensent que c’est génétique 
  • Il y en a qui pensent qu’elle est la conjugaisons de plusieurs dispositions personnelles et découle davantage de l’histoire singulière de chaque personne depuis sa vie intra-utérine, de son environnement et de l’influence du contexte familial. 

Personnellement je pense que les deux sont possibles, mais je te laisse ton libre arbitre à avoir sur la question. 

Je prends en considération ma propre histoire : mes parents sont des hypersensibles qui s’ignorent, je suis entourée de personnes sensibles ou hypersensibles et nous avons tous ce point commun = les fameuses pensées en arborescence. 

Qu’est ce que les pensées en arborescence ? 

Ceux sont des pensées foisonnantes où de multiples connexions neuronales se produisent dans le cerveau. Les pensées se déploient dans plusieurs directions, parfois en même temps, chaque idée se divisent en sous idées par association d’idées. 

Mon exemple : quand j’écris, mes pensées et mes idées vont plus vite que ma main, tellement il y a de choses qui se bousculent dans ma tête. Je peux remplir facilement les pages de mon journal sans chercher à le faire de base. 

Mon hypersensibilité s’est révélée également quand on m’a demandé de choisir mon métier, je voulais aider les êtres humains, ça c’était ma base. Mais comment ? Physiquement ? Psychologiquement ? Socialement ? Spirituellement ? Je voulais un métier qui pouvait réunir tout ca, car selon moi un être humain n’est pas définissable uniquement par son physique, par sa façon de penser ou d’agir. C’est un ensemble, un tout. Comme le corps humain qui est un ensemble d’organes, de systèmes, d’os, de muscles.

D’où mes différentes certifications : Coach en Psychologie positive, Professeure de Yoga, Energeticienne Reiki qui me permettent d’offrir une approche holistique à mes clientes.

Voici quelques conseils pour développer un état d’esprit serein et confiant quand on est hypersensible : 

  • L’attention : soit attentif à tes pensées, à tes émotions, à tes ressentis corporels, à ta respiration autant que possible chaque jour. 
  • Le choix : décide en conscience à partir de TON envie (et pas celle des autres) ce que tu souhaites alimenter comme pensées et actions. 
  • L’action : le point commun de mes clientes hypersensibles est qu’elles ne se font pas assez confiance pour passer à l’action, le coaching Yoga de l’Âme est là pour ça. Chaque matin, demande toi quelle action pourra te rendre fière de toi le soir. 
  • L’expérimentation : expérimente ta vie en aillant comme ancrage : tes valeurs et tes forces de caractère. 
  • La gratitude et la fierté : remercie chaque journée pour ce qu’elle t’a apporté en terme d’expérience, d’apprentissage & fais la liste des choses pour lesquelles tu es fière.

Je te conseille d’expérimenter cela pendant 1 mois afin que tu prennes du recul et puisse évaluer comment tu te sens, un petit avant/après. Garde ce qui te parle, jette ce qui ne résonne pas en toi. 

Et plus que tout : fais confiance à ta boussole intérieure, cette petite voix qui te chuchote ce qui est bon pour toi chaque jour. 

J’espère que cet article t’aidera. 

Avec Amour et lumière, 

Cynthia Padma 

1 réflexion sur “Etre Hypersensible”

  1. Thanks for another excellent post. Where else could anybody get that kind of information in such a perfect way of writing? I have a presentation next week, and I am on the look for such information.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut